Muse

Aller en bas

Muse

Message par Rayouna le Jeu 7 Juin - 18:10

Membres
* Matthew James Bellamy : Chant, guitare, piano, synthétiseur.
* Dominic James Howard : Batterie, percussions.
* Christopher Tony Wolstenholme : Guitare basse, guitare électrique (Unintended et Hoodoo version live), chœur (en live, puis sur le dernier album, Black Holes And Revelations), clavier (Blackout version live), maracas (Endlessly version live)

Les débuts

Les trois artistes se sont rencontrés dans les années 1990 au Teignmouth Community College, à Teignmouth dans le Devon (Royaume-Uni). Ils appartiennent alors à des formations musicales différentes. En 1992, âgés de 15 ans, ils créent le groupe Gothic Plague. Après sa création, le groupe change fréquemment de nom, comme Carnage Mayhem, Fixed Penalty, ou Rocket Baby Dolls (cet ordre est incertain, puisque Muse a donné des interviews contradictoires à ce sujet). Ils peinent à se faire connaître en dehors du Devon.

En 1994, ils remportent un concours musical à Teignmouth, sous le nom Rocket baby dolls (ces concours, intitulés battles of the bands, sont fréquents en Grande-Bretagne). La plupart des groupes qui y participent jouent de la musique pop ou funk, reflet de la scène musicale locale du moment. À la grande surprise du jeune groupe britannique, ils remportent le concours. Bellamy explique ainsi leur victoire : « Nous sommes arrivés sur scène, le visage totalement maquillé, nous étions très agressifs, nous jouions violemment et avons tout cassé sur scène. Tout cela pour dire que nous étions motivés, que cette attitude et cette volonté ont beaucoup fait. Nous avons ainsi gagné. »

Après cette victoire, les membres du groupe décident d'abandonner leurs études et de se consacrer entièrement à la musique. Sous le nom de Muse, ils donnent des concerts dans des clubs locaux, notamment le Cavern in Exeter.

L'origine du nom Muse

Lors d'un cours d'arts plastiques, les trois jeunes musiciens découvrent le mythe des neufs muses, filles de Zeus et Mnémosyne dans la mythologie grecque. C'est alors que le groupe « Rocket Baby Dolls » devient « Muse ». Matthew Bellamy explique ce choix : « il est facile à mémoriser, court, puissant » ; « ça passe bien sur une affiche de concert, on le retient facilement ».

La reconnaissance (Muscle Museum, 1998-1999)

Bien que Muse soit un groupe britannique, ses membres ont toujours cherché à se démarquer de la Britpop, même si celle-ci connaît un énorme succès, notamment à l'époque de leurs débuts. Leurs principales influences sont la scène grunge du début des années 1990, Nirvana notamment, ainsi que le rock mélancolique et envolé de Radiohead (Ce groupe se détachant également de la Britpop par leur anti-conformisme). Muse introduit beaucoup d'autres influences dans ses musiques, notamment dans leur dernier album Black Holes and Revelations, notamment Queen, Prince et des rythmes hispanisants.

Au cours d'une série de concerts à Londres et à Manchester, ils tentent de se faire connaître, car ils ne comptent pas devenir célèbres en restant dans leur ville natale. C'est alors qu'ils font la connaissance de Dennis Smith, le propriétaire de la maison de disques Sawmills. Ils sortent leur premier « EP » (mini-album), en 1997 sous le label Dangerous Records. La sortie de leur second mini-album, Muscle Museum, marque un tournant dans la carrière de Muse en attirant l'attention du journaliste musical Steve Lamacq, qui écrit un article sur eux dans le magazine « New Musical Express » (plus connu sous le nom « NME »).

En 1998, Dennis Smith crée la maison de disques Taste Media spécialement pour Muse, qui éveille rapidement l'intérêt d'autres maisons de disques. Ils peuvent ainsi garder une certaine liberté de création.

La percée (Showbiz, 1999-2000)

Ils signent ensuite avec Maverick Records aux États-Unis, ce qui leur permet de faire des concerts aux États-Unis. À leur retour au Royaume-Uni, Taste Media les fait signer avec plusieurs labels en Europe (Motor Records en Allemagne, Mushroom Records au Royaume-Uni et Naïve Records en France) ainsi qu'en Australie. Leur premier album, Showbiz (1999), est produit par John Leckie (qui a travaillé avec Radiohead sur l'album The Bends). Le style agressif de cet album et les nombreuses références lyriques rappellent le groupe à ses débuts.

La sortie de Showbiz leur permet d'assurer la première partie des concerts de Foo Fighters et de Red Hot Chili Peppers aux États-Unis devant plus de 20 000 spectateurs.

En 1999 et en 2000, Muse participe aux plus grands festivals européens, et donne des concerts au Japon et en Australie, faisant ainsi de plus en plus d'adeptes en Europe de l'Ouest.

Lors d'un long voyage, c'est Matt qui écrira les chansons les plus populaires de l'album (Sunburn, Muscle Museum, Cave...).

Le nom Muscle Museum vient du fait que « muscle » est le mot juste avant « muse » dans le dictionnaire anglais, et que « museum » celui juste après.

La consécration (Origin of Symmetry, 2001-2002)
Matthew Bellamy en 2003
Matthew Bellamy en 2003

Le groupe s'assagit et écrit son deuxième album, Origin of Symmetry. Cet album est novateur, et propose un style plus imposant et des sons plus électroniques que le précédent.

En 2002, ils sortent un CD et un DVD live, Hullabaloo, enregistrement de leur concert à Paris. Ces sorties permettent à Muse d'atteindre les sommets des ventes britanniques.

Soulignons la présence sur cet album des plus grands succès de Muse, entre autres Bliss, New Born ou encore Feeling Good (repris de Nina Simone).

La confirmation mondiale (Absolution, 2003-2004)

Le 22 septembre 2003 sort leur troisième album, Absolution, qui leur vaudra un large succès et une notoriété mondiale. L'album comporte le titre diffusé sur Internet Stockholm Syndrome, ainsi que le single Time is Running Out. Fort du succès de cet album, le groupe entame une longue tournée qui le mènera sur les plus importants festivals d'Europe et se terminera au Earl Court de Londres. Malgré cette popularité accrue en Europe, le groupe a du mal à percer sur le continent nord-américain.

Le renouveau (Black Holes and Revelations, 2006-2007)

Black Holes and Revelations est le quatrième album de Muse, sorti en 2006. Ce nouvel opus subit une influence electro et le style du groupe s'enrichit de nouvelles sonorités. Il comprend 11 chansons (12 sur la version japonaise). D'après le bassiste du groupe, Chris Wolstenholme, 20 chansons auraient été enregistrées en studio, laissant place à un éventuel EP en 2007.

On compte également plus de b-sides à la sortie de l'album que sur toute la période Absolution, ce qui témoigne d'une forte inspiration : Crying Shame, Glorious et Easily.

Black Holes and Revelations présente un véritable mélange des genres, avec des sonorités électroniques proches des groupes ABBA, Queen, Depeche Mode. ( cf Inspirations )

L'album est un succès: au bout de six mois d'exploitation, il s'est vendu à près de 3 millions d'exemplaires, dont la moitié en Europe.

Muse a aussi confirmé son statut de groupe live grâce à plusieurs récompenses telles que le Q Award du meilleur concert (Best live act) et a aussi reçu une récompense aux Brit Awards.

Inspirations

[réf. nécessaire] Le groupe se distingue par une recherche harmonique qui rappelle par moments des compositions de musique classique, et par la recherche d'un grand impact sonore : création d'un tapissage sonore à l'aide de synthétiseurs, guitares électrique hyper saturées. Le groupe se distingue aussi par une veine mélodique remarquable et admet de nombreuses influences, les plus notables étant :

* Abba
* Les Beach Boys
* Deftones
* Depeche Mode
* Ennio Morricone
* Nina Simone
* Radiohead
* Pink Floyd
* Prince
* Queen
* Rachmaninov
* U2
* Jeff Buckley

Musique classique

Le groupe témoigne d'une recherche compositionnelle qui rappelle l'influence de la musique classique: utilisation de thème et contre-thème, développements et reprises, arpèges au clavier, contrepoint, etc.

* Matthew Bellamy avoue depuis toujours sa passion pour la musique de Sergei Rachmaninov, et cette influence se ressent souvent dans les parties pianos de leurs chansons (notamment à travers la force de certains titres comme "Space Dementia" ou "Apocalypse please"). On retrouve un clin d'œil particulièrement appuyé aux concertos pour Piano de Rachmaninov dans la chanson "Butterflies and Hurricanes".
* Outre Rachmaninov, Bellamy reconnaît que son compositeur classique préféré est Chopin
* On peut percevoir l'influence de Jean-Sébastien Bach, notamment dans l’album Origin of Symmetry, où les arpèges de la chanson "New born" peuvent rappeler certains préludes du clavier bien tempéré.
* Dans des puissants tutti, on retrouve l'influence de l’œuvre d’Hector Berlioz.
* On peut aussi sentir le thème du 1er mouvement du 2e concerto Planer sur la mélodie de "Megalomania", et de même, dans le live "Hullabaloo" (juste avant "Screenager") on l'entend plaquer les premiers accords du prélude en Do# Mineur Op3n2.
* Dans Absolution, on remarque encore une influence classique par le très doux Blackout, qui rappelle par ses arpèges de violons le Casta Diva de Bellini

Musiques de Films

* À bien écouter les différents albums de Muse, et surtout le dernier Black Holes & Revelations, on remarque de plus en plus d'hommage à certaines musiques de films. Ennio Morricone comme dit plus haut, notamment sur "Hoodoo" , "City Of Delusion" et "Knights of Cydonia". ( dont le clip est un western futuriste et loufoque ).

Musiques de jeux vidéo

* Muse semble s'être également inspiré d'une musique de jeu vidéo, celle de Top Gear, sorti sur Super Nintendo. Dont le thème principal et le solo de piano de Bliss (pour la version démo au Reading et pour la version live au Bizarre Festival en 2000) sont identiques.[1]

Films

Certaines chansons du groupe se retrouvent dans quelques B.O comme :

* Cave fait partie de la B.O du film Little Nicky.
* Une version de Please, Let Me Get What I Want du groupe fait partie de la B.O de Sex Academy.
* Newborn fait partie de la B.O de Haute tension (d'Alexandre Aja) ainsi que dans le film 3 petites filles . On le retrouve aussi dans la B.O. d' Opération Espadon (film), remixé par Paul Oakenfold.
* On peut retrouver Feeling Good dans la B.O d'Echec et Mort avec Steven Seagal.
* On entend Hysteria et Blackout dans le film Millions.
* Unintended joue dans le film français Irène avec Cécile de France.

Jeux vidéo
On retrouve en outre certaines chansons comme bande son de jeux vidéo, telles que :

* FIFA 2007 dans lequel on retrouve Supermassive Black Hole
* Formula One 2005 dans lequel on retrouve Butterflies and Hurricanes
* GranTurismo 3 dans lequel on retrouve Sober (US Saint Mix).
* Guitar Hero 3 où on retrouve Knights of Cydonia.

Discographie [modifier]
28 septembre 1999 Showbiz
18 juin 2001 Origin of Symmetry
1er juillet 2002 Hullabaloo Soundtrack
29 septembre 2003 Absolution
3 juillet 2006 Black Holes and Revelations

merci wikipedia Very Happy

alors en ce qui me concerne , c'est un groupe de rock que j'affectionne particulierement que je vous invite à découvrir si ce n'est pas déjà fais....
avatar
Rayouna
moderatrice
moderatrice

Nombre de messages : 36
Localisation : paris
Date d'inscription : 06/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Muse

Message par pandora le Jeu 7 Juin - 18:58

En ce qui me concerne, c'est un groupe que j'aime tellemennnnnnnnnnt que je vais les voir pour la première fois en live dans 15 jours.

Promis, juré, craché : je prendrais des photos et je crierais au moins une fois mafffffffffffiooooouuuuuuuuuuuu pour toi.

sinon si j'aime ce groupe c'est tout simplement parce ce qu'ils allient énormément de styles musicaux : du rock, de la pop, des riffs de métal, du classique (merci monsieur Rachmaninov)

et Matthew : quel dieu comme pianiste !!!!!! et sa voix me donne des frissons, j'y peux rien.
avatar
pandora
Admin
Admin

Nombre de messages : 356
Age : 49
Localisation : Lille
Emploi : Libraire
Date d'inscription : 06/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://antre-des-ecrivains.azurforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Muse

Message par pandora le Mer 27 Juin - 10:01

quelques petites photos



entrée du groupe sur la scène de matière théâtrale

puis petit footing vers la scène :

avatar
pandora
Admin
Admin

Nombre de messages : 356
Age : 49
Localisation : Lille
Emploi : Libraire
Date d'inscription : 06/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://antre-des-ecrivains.azurforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Muse

Message par pandora le Mar 16 Oct - 13:02

Un petit texte que j'ai "commis" sur mon blog


7 ans de réflexion, de désir mutuel et d’amour qui ne me quitte pas.

Au début ils avaient l’air de rien, des gamins souffreteux, malingres et habillés comme des sacs. Surtout celui du milieu, le plus chétif au visage de musaraigne. Oui, car ils étaient trois. La gourmande allez vous me dire. Pfff, si vous saviez….

Si vous saviez que mon amour pour eux a empiré de mois en mois, d’années en années et qu’il reste constant malgré tout ce temps. Je désire les écouter comme ils désirent que je les glisse dans un sachet.

Ils me sont apparus timidement mais je n’étais pas réceptive à l’époque. Je picorais ailleurs. J’étais déjà infidèle. C’est un petit jeune homme à peine sorti de l’adolescence qui me les a présenté, pour mon grand plus grand bonheur de mélomane. Quoi ? vous pensiez que je vous parlais de qui ? Mais Muse bien sûr !

C’est le seul groupe qui est à même de me faire vibrer partout où je me trouve et je me prends à les fredonner dans la rue au risque de passer pour une folle aux yeux des passants. Je les écoute tout les matins dans le métro. Parfois j’arrête quelques jours, quelques semaines pour mieux les retrouver, mes amants impatients. Ils ont le don d’allier tout ce que j’aime : la pop, le rock aux accents métalliques, la mélancolie russe toute Rachmaninovienne, et les délires musicaux en tout genres. Un poil mégalo depuis qu’ils ont fait du chemin, les petits, mais c’est si bon de se laisser aller dans le même trip. Je ne peux expliquer comment, pourquoi, ni par quel mystère je les adore. Mais je puis vous affirmer ceci : cela me prend dans les tripes, indéniablement ; certains morceaux me renvoyant à une saudade toute délicieuse. J’en redemande alors.

Et vous savez quoi ? Cette année, notre amour a abouti et ce fut grandiose : je les ai enfin vu sur scène. Deux heures hors du temps. Un pur régal pour mes oreilles.

_________________
avatar
pandora
Admin
Admin

Nombre de messages : 356
Age : 49
Localisation : Lille
Emploi : Libraire
Date d'inscription : 06/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://antre-des-ecrivains.azurforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Muse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum